es
en
de
× ALERTE FRAUDE UTILISATION FRAUDULEUSE DES MARQUES SHIELD Scientific DANS LE CONTEXTE DE LA COVID-19 Lire..

RESISTANCE DES GANTS A LA DEGRADATION (ISO 374-4:2019)

La norme ISO (définie par l’Organisation internationale de normalisation) 374-1:2016+A1:2018 exige un test de dégradation pour « … chaque produit chimique revendiqué dans le marquage et signalé dans l’instruction d’utilisation » des gants jetables en nitrile ou en latex. Le test de perméation du gant et le test de pénétration du gant ne sont donc pas les seuls tests requis pour justifier des propriétés des gants de protection chimique. Dans cet article, nous aiderons les utilisateurs de gants et les responsables Santé et Sécurité à comprendre la méthode d’essai déterminant la résistance des gants à la dégradation conformément à la norme ISO 374-4:2019.

 

DEGRADATION CHIMIQUE DES GANTS JETABLES : CONTEXTE NORMATIF

 

La norme ISO 374-1:2016+A1:2018 précise les exigences requises pour les gants revendiquant une protection contre les produits chimiques dangereux et les micro-organismes. Cette norme rend obligatoire la réalisation d’un test de dégradation pour chaque produit chimique mentionné dans la notice d’utilisation des gants.

Par exemple, si dans la notice utilisateurs figure un pictogramme comme celui ci-dessous marqué JKPT, alors un test de dégradation des gants concernés est obligatoire pour les quatre produits chimiques* mentionnés à savoir :

 

PIctogram-ISO-374-1-FR-Chemicals-Letters-code-Table

*Voir le tableau n°2 « Liste des produits chimiques testés » dans la norme ISO 374-1:2016+A1 :2018

 

Ce test doit être effectué conformément la norme ISO 374-4:2019 qui définit la méthode d’essai pour déterminer la résistance à la dégradation par les produits chimiques des gants en nitrile et en latex.

Pour connaître les données sur la résistance des gants SHIELD Scientific, consultez notre guide de résistance chimique des gants en ligne ou contactez votre représentant commercial.

 

QU’ENTEND-ON PAR DEGRADATION D’UN GANT JETABLE ?

 

La « dégradation » d’un gant jetable est le changement de ses caractéristiques physiques (telles que l’effritement, le gonflement, le durcissement, les trous, etc.) en raison d’un contact continu avec un produit chimique. La dégradation peut affecter les propriétés du matériau du gant, compromettant ses performances de protection. Ainsi, les travailleurs de laboratoire et de salle blanche peuvent se retrouver exposés à des dangers graves tels que des brûlures ou des blessures cutanées. Le rôle de la dégradation dans l’amoindrissement des propriétés protectrices des gants est particulièrement important quand il s’agit de manipuler les produits chimiques les plus corrosifs. En effet, même si un gant atteint un niveau de performance élevé en matière de résistance à la perméation, cela peut ne pas suffire pour fournir une protection adéquate aux travailleurs de laboratoire ou de salle blanche contre les produits chimiques. La dégradation due au contact continu avec des produits chimiques et les conditions dans lesquelles les gants sont utilisés doivent également être prises en compte.

 

EN QUOI CONSISTE LE TEST DE DEGRADATION DU GANT ?

 

Le test de dégradation du gant évalue « la résistance des matériaux des gants de protection à la dégradation par un produit chimique liquide… en mesurant la modification de la résistance à la perforation du matériau du gant après contact continu de la surface externe avec le produit chimique à tester » (ISO 374-4:2019 principes du test).

Le test consiste à percer un échantillon de gant après qu’il a été en contact continu avec un produit chimique pendant une heure. La force nécessaire pour percer l’échantillon de gant avec un stylet est ensuite enregistrée. La dégradation est exprimée en pourcentage reflétant la variation de la résistance à la perforation du matériau du gant (entre les échantillons de test non exposés et exposés) et est appelée Résistance à la Dégradation (RD).

Plus le pourcentage est faible, meilleure est la résistance à la dégradation. Dans l’éventualité d’un pourcentage négatif, cela pourrait indiquer que le contact avec le produit chimique a amélioré la résistance du gant à la dégradation. La résistance à la perforation et l’apparence du matériau du gant sont toutes deux consignées dans les résultats des tests.

IMPORTANT DE NOTER QUE :

  • Le test est obligatoire pour tous les gants qui affirment une protection chimique et plus précisément pour chaque produit chimique marqué et revendiqué dans l’instruction d’utilisation.
  • Le test est applicable aux gants en polymère naturel (Latex) ou synthétique (Nitrile, Néoprènee…) .
  • Les résultats des tests doivent être détaillés dans la notice d’utilisation des gants jetables.

 

LES ETAPES CLES DU TEST DE DEGRADATION DES GANTS

 

ÉTAPE 1- PHASE D’ÉCHANTILLONNAGE

Disposable-gloves-degradation-test-sampling Trois gants sont sélectionnés au hasard pour être testés. Dans chaque gant, 6 spécimens sont coupés à l’aide d’un poinçon perforateur – 3 seront exposés au produit chimique du test et 3 ne seront pas exposés.

ÉTAPE 2 – PHASE D’ESSAI

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-1 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-2 PRÉPARATION DES SPÉCIMENS
Les flacons et les bouchons de flacons sont préparés et étiquetés. Les septa en caoutchouc sont placés dans des bouchons des flacons. L’échantillon est placé dans le capuchon avec le côté extérieur du gant tourné vers le haut. Lorsque le bouchon est placé sur le flacon, ce côté est exposé au produit chimique testé.

 

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-3 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-4 SPÉCIMENS NON-TESTÉS
Les bouchons contenant les spécimens de test non exposés au produit chimique sont montés sur les flacons et posés à l’envers.

 

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-5 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-6 SPÉCIMENS TESTÉS AUX PRODUITS CHIMIQUES
Environ 2 ml de produit chimique de test sont versés dans un flacon. Un bouchon avec un spécimen de test est mis sur ce flacon. Le flacon est inversé et placé dans le porte-échantillon. L’heure à laquelle est effectuée cette manipulation est consignée.

 

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-7 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-8 Après environ 3 minutes, le produit chimique de test peut être ajouté à un autre flacon qui doit lui aussi être bouché puis placé à l’envers et l’heure de la manipulation enregistrée. Cette manipulation est répétée pour tous les autres spécimens et flacons de test.

 

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-9 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-10 PARATION DU TEST DE PERFORATION
L’extensomètre H5KS est équipé d’un porte-flacon et d’une pointe. Le logiciel Horizon est chargé avec la méthode appropriée et les informations sur les échantillons sont saisies.
Exactement 60 minutes après l’exposition, un flacon est placé à la verticale et toutes les observations visuelles sont enregistrées. Le flacon est placé dans le porte-flacon et la pointe abaissée jusqu’à ce qu’elle repose à quelques millimètres au-dessus de l’échantillon.

 

Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-11 Disposable-gloves-degradation-test-Step-2_Testing-12  TEST DE PERFORATION
Le test est démarré à l’aide du logiciel et la pointe est abaissée jusqu’à ce qu’un déplacement de celle-ci de 30 mm soit atteint. L’échantillon de gant est alors observé pour déterminer s’il est perforé ou non.
Le test de perforation est répété pour tous les flacons testés. Ensuite, ce sont tous les flacons contenant des échantillons non testés au produit chimique qui peuvent subir le test de perforation (Il n’y a pas de limite de temps pour ces échantillons).

ÉTAPE 3 – PHASE DES RÉSULTATS

Disposable-gloves-degradation-test-Step-3_Results

Une fois le test terminé, le logiciel produit un graphique de la force contre le déplacement et détermine la force nécessaire pour percer l’échantillon. Pour les spécimens qui n’ont pas été perforés, la force maximale enregistrée est utilisée.

Les données relatives aux spécimens non testés au produit chimique par rapport aux échantillons testés sont utilisées pour calculer la dégradation de chaque gant. Les résultats des trois gants sont ensuite comparés et utilisés pour calculer une dégradation moyenne globale et un écart-type.

 

« PLUS LE POURCENTAGE EST FAIBLE, MEILLEURES SONT LES PERFORMANCES »

 

LES LIMITES DU TEST DE DÉGRADATION DES GANTS JETABLES

Bien qu’un test évaluant les changements dans les propriétés physiques d’un gant soit une mesure positive, la cohérence de ce test (possibilité d’avoir des résultats positifs et négatifs) ainsi que l’accent mis sur la résistance à la perforation peuvent ne pas être pertinents pour les besoins de ceux qui travaillent en laboratoire.

Il est donc préférable et plus prudent de se donner une marge de sécurité pour décider quand jeter les gants et les remplacer par de nouveaux ! Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement et peuvent ne pas refléter les conditions d’application de l’utilisateur. Une évaluation des risques devrait toujours être effectuée par l’utilisateur pour apprécier l’adéquation des gants à une application spécifique.

Rappelez-vous que, sur le papier, tous les gants peuvent être conformes aux mêmes normes, mais, comme vous l’aurez remarqué, ils peuvent ne pas offrir le même niveau de performance à la perméation et à la dégradation !

SHIELD Scientific propose une large gamme de gants jetables en nitrile et en latex de qualité offrant une protection contre les dangers chimiques et biologiques. Pour plus de données, veuillez consulter notre guide de résistance chimique des gants sur notre site Web www.shieldscientific.com.

DEMANDEZ DES INFORMATIONS ET DES ÉCHANTILLONS MAINTENANT!

 

This post is also available in: Anglais, Allemand, Espagnol

Classés dans : Education, Information technique

Latest posts

LAB INNOVATIONS 2022

  Meet SHIELD Scientific at Lab Innovations 2022. Stand L20, Hall 2 Wednesday, 02 November […]

RESISTANCE DES GANTS A LA DEGRADATION (ISO 374-4:2019)
Disposable-gloves-degradation-test-method-ISO-374-4-2019

La norme ISO (définie par l’Organisation internationale de normalisation) 374-1:2016+A1:2018 exige un test de dégradation […]

EN SAVOIR PLUS SUR LES GANTS JETABLES ESD
Electrical arc between two hands

Tout le monde a déjà ressenti une décharge électrique en touchant un objet ou autre […]

PROCÉDURE DE DOUBLE GANTAGE : ENFILER DES GANTS STERILES

  Le double gantage est courant dans la fabrication de produits qui doivent être protégés […]

POURQUOI LE DOUBLE GANTAGE EN SALLE BLANCHE ET EN LABORATOIRE ?

Les personnes travaillant en salle blanche et en laboratoire portent des gants à usage unique […]