es
en
de
× ALERTE FRAUDE UTILISATION FRAUDULEUSE DES MARQUES SHIELD Scientific DANS LE CONTEXTE DE LA COVID-19 Lire..

COMPRENDRE LE TEST DE PERMÉATION POUR LES GANTS RÉSISTANTS AUX PRODUITS CHIMIQUES

Pour protéger le mieux possible les travailleurs en laboratoire, le plus haut niveau de protection chimique devrait être apporté. Lorsque nous parlons de gants jetables résistants aux produits chimiques, nous faisons référence aux gants conçus pour protéger contre les risques chimiques. Cela signifie qu’ils doivent avoir été soumis à différents tests : perméation, pénétration et dégradation. Dans cet article, nous nous concentrerons sur la méthode de test de perméation utilisée pour les gants.

 

QUEL EST LE CONTEXTE DE LA NORME EUROPÉENNE SUR LA PERMÉATION PAR DES PRODUITS CHIMIQUES ?

  • La norme EN 16523-1:2015+A1:2018 concerne la méthode d’essai de perméation utilisée pour les gants classés Équipement de Protection Individuelle (EPI).
  • Cette norme est liée à la norme ISO 374-1:2016+A1:2018, qui décrit le cadre, les niveaux de performance et les marquages des gants résistants aux produits chimiques.

 

QU’EST-CE QUE LA « PERMÉATION » ?

La « perméation » est le processus par lequel un produit chimique passe à travers un matériau au niveau moléculaire.

Pour les personnes travaillant en laboratoire qui recherchent les meilleures conditions de sécurité au travail, la priorité est de porter des gants qui présentent les meilleurs résultats de test de perméation chimique par rapport aux produits chimiques qu’ils utilisent.

 

QU’EST-CE QUE LE TEST DE PERMÉATION DES GANTS ?

Le test de « perméation » mesure l’efficacité de barrière des gants en latex et en nitrile quand ils sont exposés à un produit chimique liquide ceci conformément à la norme EN 16523-1:2015+A1:2018.

Le test de perméation fournit des informations sur le temps de passage.

Il constitue le moyen d’évaluer l’efficacité de barrière d’un gant lorsqu’il est immergé dans un produit chimique liquide dans des conditions de contact continu et à température ambiante (23 °C +/-1).

Le test mesure la vitesse à laquelle un produit chimique liquide se déplace à travers le matériau du gant.

Le taux de perméation normalisé est défini comme 1μg/min/cm² et la durée maximale de l’essai est de 480 minutes.

Les résultats des tests sont rapportés en fonction du temps de passage normalisé (NBT) atteint.

 

QUELS PRODUITS CHIMIQUES SONT TESTÉS ?

Une liste de 18 produits chimiques est spécifiée dans le texte de la norme ISO 374-1:2016+A1:2018 (voir ci-dessous) et représente les produits chimiques requis pour le test.

 

Tableau relatif à la norme ISO 374-1:2016+A1:2018 présentant la liste des produits chmiques et des lettres associées

 

Chez SHIELD Scientific, nous croyons fermement que les informations sur le type (A, B ou C) ou sur le niveau de performance (de 0 à 6) ne sont pas suffisantes pour choisir le gant le plus adapté pour assurer votre protection contre les produits chimiques.

Voilà pourquoi nous indiquerons toujours dans notre documentation le temps de passage exact des produits chimiques testés. Gardez toujours à l’esprit que l’épaisseur aura un impact important sur le temps de pénétration (plus les gant est épais, mieux ils protègent et ce, même si les gants sont de type A !). En complément, nous proposons un large guide de résistance aux produits chimiques sur notre site Web où vous pouvez rechercher et trier les informations par nom de produit chimique, par numéro de CAS et/ou par gant.

 

QUELLES SONT LES ÉTAPES CLÉS DU TEST DE PERMÉATION ?

Echantillon de gant pour un test de perméation chimiqueÉTAPE 1- TEST DE PERMÉATION : PHASE D’ÉCHANTILLONNAGE

Trois spécimens d’essai sont prélevés, généralement dans la région de la paume. Si le gant fait 400 mm de longueur ou s’il est plus long et s’il est affirmé que la manchette offre une protection contre les risques chimiques, trois spécimens d’essai supplémentaires doivent être prélevés dans la zone de la manchette.

Cellule de test utilisée pour le test de perméation chimique d'un gantÉTAPE 2 – TEST DE PERMÉATION : PHASE D’ESSAI

La cellule de perméation se compose de deux compartiments, séparés par l’échantillon d’essai. La surface externe de l’échantillon est en contact avec le produit chimique testé, tandis que la surface interne de l’échantillon est en contact avec un milieu collecteur.

Illustration d'un résultat de test de perméation chimiqueÉTAPE 3 – TEST DE PERMÉATION : PHASE DE RÉSULTATS

Le temps de passage est réputé atteint lorsque le taux de perméation du produit chimique testé atteint le taux de perméation normalisé (1μg/min/cm²). Le résultat est ensuite rapporté en « minutes ». Les trois résultats de test doivent se situer dans une fourchette de + ou – 20 % du résultat moyen pour les trois échantillons évalués. Si les trois résultats ne se situent pas dans la plage définie, l’essai doit être répété. En cas de non-conformité, les résultats ne doivent pas être divulgués. Le résultat le plus faible des trois échantillons testés doit être déclaré.

 

Il existe six niveaux de performance de perméation. Le niveau 6, qui est le plus élevé, montre un temps de passage supérieur à 480 minutes.

Tableau des niveaux de performance par rapport aux temps de percée mesurés

 

COMMENT LES GANTS DE PROTECTION CHIMIQUE SONT-ILS CLASSÉS ?

Les gants sont classés en type A, B ou C en fonction de leur niveau de performance à la perméation d’un certain nombre de produits chimiques d’essai (comme indiqué dans l’ISO 374-1:2016+A1:2018).

 

Illustration de la classification des gants en types A,B ou C

 

 

QUELLES SONT LES LIMITES DU TEST DE PERMÉATION DES GANTS JETABLES ?

« UNE TEMPÉRATURE PLUS ÉLEVÉE PEUT RACCOURCIR LE TEMPS DE PASSAGE »

Il convient de noter que le stress physique n’est pas pris en compte lors du test du gant et qu’une température ambiante plus élevée ou des concentrations de produits chimiques plus élevées peuvent raccourcir le temps de passage.

De plus, comme la température corporelle est d’environ 37 ° C, la température du gant jetable augmentera pendant son utilisation. Cela aura donc un impact sur l’efficacité de barrière du gant. Il est évident que la température a une influence significative sur le résultat. Par conséquent, il est préférable d’être prudent en vous donnant une marge de sécurité pour décider quand jeter les gants et les remplacer par de nouveaux !

Les informations fournies sont uniquement fournies à titre indicatif et peuvent ne pas refléter les conditions d’application par l’utilisateur. Une évaluation des risques doit toujours être effectuée par l’utilisateur pour s’assurer d’utiliser les gants appropriés à une application spécifique. Notez que la méthode d’essai selon la norme ASTM F739 est similaire mais le taux défini est 0,1 μg/min/cm². Par conséquent, avec un taux plus faible, les gants testés selon cette norme américaine, avec le même produit chimique / le même pourcentage, sont susceptibles d’avoir un résultat plus faible. Enfin et surtout, la classification ne prend en compte que 18 produits chimiques.

La plupart du temps, les produits chimiques utilisés en laboratoire ne font pas partie de cette liste, de sorte que le fait qu’un gant soit de type A, B ou C peut avoir une application limitée pour ces utilisateurs.

GANTS SHIELDskin CHEM™ NEO NITRILE™ 300 : LA MEILLEURE PROTECTION CHIMIQUE EN LABORATOIRE !

SHIELD Scientific a développé la gamme de gants SHIELDskin CHEM™ en réponse à une demande des usagers pour un gant offrant un niveau supérieur de protection en laboratoire sans transiger sur le confort et la dextérité. La technologie twinSHIELD™ offre une double barrière de protection : 2 matières, 2 couches et 2 couleurs. En plus d’être enregistrés selon le Règlement (UE) 2016/425 comme Équipement de Protection Individuelle (EPI) de catégorie III (Risques mortels ou irréversibles), les gants SHIELDskin CHEM™ NEO NITRILE™ 300 sont de type A offrant le plus haut niveau de protection contre les produits chimiques. Ainsi, les gants atteignent un temps de passage minimum de 30 minutes pour au moins six des dix-huit produits chimiques listés dans la norme ISO 374-1:2016+A1:2018.

DEMANDEZ DES INFORMATIONS ET DES ÉCHANTILLONS MAINTENANT !

Pour plus de données, veuillez consulter notre guide de résistance chimique en ligne sur notre site Web www.shieldscientific.fr .

Rappelez-vous que sur le papier, tous les gants peuvent être conformes aux mêmes normes, mais comme vous l’aurez remarqué, ils peuvent ne pas offrir le même niveau de performance !

Chez SHIELD Scientific, nous croyons que PLUS LE GANT EST ÉPAIS ET LONG, MIEUX VOUS SEREZ PROTÉGÉ !

 

 

This post is also available in: Anglais, Allemand, Espagnol

Classés dans : Education, Information technique

Latest posts

LAB INNOVATIONS 2022

  Meet SHIELD Scientific at Lab Innovations 2022. Stand L20, Hall 2 Wednesday, 02 November […]

RESISTANCE DES GANTS A LA DEGRADATION (ISO 374-4:2019)
Disposable-gloves-degradation-test-method-ISO-374-4-2019

La norme ISO (définie par l’Organisation internationale de normalisation) 374-1:2016+A1:2018 exige un test de dégradation […]

EN SAVOIR PLUS SUR LES GANTS JETABLES ESD
Electrical arc between two hands

Tout le monde a déjà ressenti une décharge électrique en touchant un objet ou autre […]

PROCÉDURE DE DOUBLE GANTAGE : ENFILER DES GANTS STERILES

  Le double gantage est courant dans la fabrication de produits qui doivent être protégés […]

POURQUOI LE DOUBLE GANTAGE EN SALLE BLANCHE ET EN LABORATOIRE ?

Les personnes travaillant en salle blanche et en laboratoire portent des gants à usage unique […]